Actualités

Actuellement en kiosque

YEC’HED MAT !

S’ils font partie intégrante du paysage des campagnes bretonnes, leur nombre a subi une très forte érosion ces dernières années. Nous sommes allés à la rencontre de ces bistrots ruraux et de ceux qui font de la résistance derrière leur comptoir. Bonne nouvelle : la relève est parfois là pour entretenir la flamme.

“On se battra, on n’a plus rien à perdre”

Secrétaire départementale du syndicat Force ouvrière dans le Finistère, Nadine Hourmant est aussi salariée de Doux. Ses interventions télévisées lors du dépôt de bilan de son entreprise, en 2012, avaient marqué, tout comme ses prises de position au moment du mouvement des Bonnets rouges. Alors que Doux replonge dans une période de turbulence, Nadine Hourmant revient sur son parcours et sur la situation du groupe et de ses salariés.

Rien ne va plus, tout va bien !

Ce mois-ci, nos reporters ont participé au loto de Tinténiac. Une soirée comme il en existe des dizaines chaque week-end en Bretagne. Guylaine, retraitée ayant assisté à 178 évènements en 2017, Franck, président de l’association des chasseurs en charge de l’organisation, Jean-Claude, ex-cadre de PSA devenu tireur de boules professionnel… les guident parmi ces centaines de mordus espérant gagner voiture, bon d’achat ou téléviseur.

Périco Légasse

“Il n’y a plus que les ringards pour défendre la sacro-sainte intégrité des États-nations”. Rédacteur en chef à Marianne, critique gastronomique, Périco Légasse est également un Basque qui étudie avec attention la situation de la Bretagne. Il assure d’ailleurs que, avant même la Corse, la région devrait bénéficier d’un statut d’autonomie.

Notre nouveau hors-série

Ceux qui ont réveillé la Bretagne

Dans ce numéro, plongez dans l’ambiance bouillonnante des années 1960 à 1980, celles du réveil de la Bretagne. Stivell, Glenmor ou Gilles Servat chantent la fierté bretonne, Xavier Grall et Pierre-Jakez Hélias se répondent par pamphlets interposés, patrons, syndicalistes, élus et paysans réunis au sein du Célib oeuvrent sur le plan économique, les écoles Diwan voient le jour, les luttes de Plogoff ou contre la marée noire de l’Amoco secouent les consciences, Morvan Lebesque signe son célèbre Comment peut-on être Breton ?

* Commandez le hors-série Bretons du printemps.